Les oiseaux de passage – le droit au voyage

Récit

La plateforme coopérative Les oiseaux de passage a été fondée pour pouvoir proposer l’accueil, la découverte de destinations, l’hospitalité et les échanges culturels d’humain à humain.

Les principes européens sur la valeur du patrimoine culturel, précisés dans la convention de Faro du Conseil de l’Europe et les principes coopératifs définis par l’Alliance coopérative internationale servent de cadre de référence.

Les Oiseaux de passage a été lancé en 2014 à l’initiative de professionnels et citoyens afin d’inventer une plateforme coopérative sur la base des résultats encourageants d’un prototype de plateforme d’hospitalité développé à l’occasion de Marseille- Provence capitale européenne de la culture en 2013.

Ce prototype, au croisement de l’économie collaborative, des droits culturels et des principes coopératifs, a servi de support à deux années de travail collectif pour concevoir une plateforme innovante qui ne singe pas l’existant tout en répondant pleinement aux évolutions des usages et aux potentiels qu’offre internet.

Deux fils conducteurs ont nourri l’innovation : le choix du « commun » comme élément structurant et différenciant là où les plateformes actuelles misent sur l’individualisme et de retrouver le « plaisir de voyager » depuis la navigation sur la plateforme jusqu’au voyage lui même.
De là est née une plateforme coopérative poétique et diffuse, sans intrusion publicitaire ni commission, sans notation ni fichage, sans discrimination ni frontière et sans spéculateur ni optimisation fiscale. Au contraire, une plateforme d’échange direct d’humain à humain, un accès à des offres d’hospitalité qualifiées réservables en ligne comme à des contenus culturels partagés librement et une navigation narrative comme cartographique pour retrouver le plaisir de voyager.

Cela est rendu possible socialement par la cooptation des producteurs par Les oiseaux de passage, économiquement par une logique de coopération et d’abonnement graduel aux services et commercialement par le relais des offres directement auprès des bénéficiaires des aides au départ.

Au delà de son écosystème, la coopérative est soutenue par France Active, la Région Nouvelle Aquitaine, la Banque Publique d’Investissement (BPI), l‘UNAT (prix de l’innovation en tourisme 2016) et des accords de coopération ont été passé avec le laboratoire Canthel de Faculté de la Sorbonne (recherche), le Groupe Up, gestionnaire d’APPLI CE (interopérabilité) et la société Adéquat, gestionnaire du logiciel de gestion d’hébergements collectifs Hestia (interopérabilité).

La coopérative et son activité

Fondée en janvier 2016 par 3 coopératives – la fabrique d’histoires Hôtel du Nord, l’agence de voyages Ekitour et le Fablab Point Carré –, le réseau de producteurs d’intérêt général Minga et 5 personnes physiques, elle s’est constituée un écosystème de partenaires issus du tourisme, de la culture, de l’économie sociale et solidaire, de l’éducation populaire, du développement local et du monde coopératif.

Constitué en société coopérative d’intérêt collectif, Les oiseaux de passage est la propriété des fédérations partenaires, des communautés de producteurs et des prescripteurs. Elle développe un réseau, une marque et une plateforme d’intermédiation web proposant l’hospitalité et la découverte de destinations par celles et ceux qui les font vivre.

a marque commune Les oiseaux de passage © est utilisée par celles et ceux qui proposent l’hospitalité et l’échange culturel : hébergeurs, guides, artistes, collectifs, fablab, etc. Ils sont cooptés par les oiseaux de passage.

La plateforme d’intermédiation web lesoiseauxdepassage.coop révolutionne le voyage en remettant l’humain et la richesse des rencontres au cœur de la notion de voyage.

  • C’est une Fabrique de Destinations : une nouvelle façon créative de coproduire des récits de territoire et des offres d’hospitalité et de découvertes grâce à des processus novateurs d’intelligence collective.
  • C’est une Fabrique de Voyages : une plateforme numérique collaborative qui facilite la création et le partage de voyages individuels, collectifs ou en agence de voyage.

Les producteurs locaux proposent et gèrent leurs propres productions en ligne :

  • Hébergement : chambres d’hôtes, gîtes, résidences d’artistes, auberges de jeunesses, fablabs, …
  • Activité : balades urbaines, visites d’entreprises, stages, ateliers, séjours thématiques, …
  • Création : productions locales, artisanales, alimentaires, artistiques, ouvrages, films…
  • Bon plan : bonnes adresses, sites remarquables, bons plans.

Ces offres et contenus sont accessibles selon les critères de situation géographique (géolocalisés), prestation (tarifs, services, conditions), planification (disponibilités, programmations) et thématique.
Ils sont mis en récit collectivement par les producteurs sous quatre formes narratives :

  • Histoire : un ensemble d’offres et de contenus proposé pour s’immerger dans un récit local.
  • Circuit : un ensemble d’offres et de contenus reliés entre eux pour parcourir un lieu.
  • Destination : un ensemble d’offres et de contenus rassemblés sur un même lieu.
  • Séjour : un ensemble proposé par une agence de voyage et pouvant inclure le transport.

Les passagers sont accueillis quelque soit leur motif de voyage : professionnel, étudiant, vacancier, groupe, …

Les oiseaux de passage développe des canaux privilégiés pour s’adresser directement aux passagers avec qui elle a des intérêts communs via les comités d’entreprises et mutuelles, la mutualisation entre producteurs, les médias en s’appuyant sur la force de ses contenus riches et multiples et l’agence de voyages Ekitour pour la diffusion auprès des comités d’Entreprises et des groupes.

La stratégie de création de destinations se fait à travers des conventions avec les fédérations partenaires autorisant leurs membres à ouvrir des destinations : 15 fédérations en 2018.