Le livre « start up, arrêtons la mascarade » sort le 7 février prochain. Ses auteurs y dénoncent les systèmes de financement et d’accompagnement actuels, et défendent un modèle profitable à tous. Interview.

Emmanuel Macron en a fait le porte-drapeau de son message politique d’une France qui « gagne ». Pour lui, l’entrepreneur est le symbole de cette « start-up nation » qu’il appelle de ses voeux. Mais, plus qu’un discours limité à la seule communication du président de la République, la start-up connaissent aujourd’hui un réel engouement, tant et si bien que la carrière en entreprise « à la papa », toute tracée, n’a plus forcément le vent en poupe chez les jeunes diplômés d’écoles de commerce, et ce qui en conduit un certain nombre à choisir la voie de l’entrepreneuriat. Qui dit phénomène de société, dit aussi émergence de critiques du modèle : l’an dernier, Mathilde Ramadier faisait grand bruit avec son livre « Bienvenue dans le nouveau monde », qui dénonçait le management féroce, faussement à la cool, des jeunes pousses. En 2017, il se peut bien que ce soit le livre « Start up, arrêtons la mascarade », à paraître le 7 février prochain chez Dunod, qui prenne la relève. Entretien avec Nicolas Menet, coauteur de l’ouvrage avec Benjamin Zimmer.

Lire la suite : Ce livre choc qui dézingue la “mascarade” des start-up françaises – Capital.fr


Les oiseaux de passage - PW

Sociétaire de la coopérative SCIC Les oiseaux de passage et sociétaire gérant de la SCIC coopérative d'habitants Hôtel du Nord

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *