Écoutez l’émission Du Grain à Moudre « Y a-t-il trop de touristes dans le monde ? »  sur France Culture avec deux chercheurs que nous connaissent bien les oiseaux de passage :  Saskia Cousin, anthropologue, maîtresse de conférence à l’Université Paris Descartes, et Gilles Caire, maître de conférences HDR de Sciences économiques à l’Université de Poitiers, spécialiste en économie de la protection sociale et en économie du tourisme.

Le tourisme mondial a augmenté de 7% en 2017. Comment organiser l’afflux massif des touristes qui contribuent à l’attractivité des territoires ? Quelles évolutions et quels impacts, les comportements des touristes ont sur l’environnement ? Faudra-t-il rationner les déplacements touristiques ?

Une croissance économique retrouvée, un risque terroriste moins présent : en 2017, l’Europe a vu revenir les touristes en masse. Une augmentation de 8 %, qui profite notamment à la France, première destination mondiale. A lui seul, le continent européen a accueilli 671 millions de visiteurs internationaux, soit environ la moitié du tourisme mondial.

Mais l’Europe n’est pas la seule à profiter de cette embellie. Selon les chiffres publiés la semaine dernière par l’Organisation mondiale du tourisme, la tendance est globale : 7 % de hausse l’an dernier, tous pays confondus, la plus importante progression de la décennie. Le nombre de touristes internationaux (c’est-à-dire ayant passé au moins une nuit dans un autre pays que le leur) a atteint 1.3 milliard de personnes : du jamais vu !

Ces chiffres ont de quoi réjouir en ce qu’ils témoignent d’une vitalité d’un secteur, qui pèse pour 10% de la richesse mondiale. Mais on peut aussi s’en inquiéter, en raison de l’impact environnemental et culturel que provoque cette massification du voyage sur les territoires et les populations visitées.

Lire la suite : Y a-t-il trop de touristes dans le monde ?

 


Les oiseaux de passage - PW

Sociétaire de la coopérative SCIC Les oiseaux de passage et sociétaire gérant de la SCIC coopérative d'habitants Hôtel du Nord

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FRFrançais
en_GBEnglish (UK) fr_FRFrançais