Les plateformes mondiales de réservation hôtelière seront-elles ubérisées par la blockchain ? Internet a-t-il tenu ses promesses d’un monde décentralisé où vendeurs et acheteurs peuvent interagir sans dépendre d’intermédiaires? Depuis presque 15 ans, la réalité est très différente, avec l’émergence et désormais la domination mondiale de grandes plateformes, notamment en matière de réservation de nuits d’hôtels. (…).

La situation actuelle, où un intermédiaire non seulement touche des commissions exorbitantes mais en plus affaiblit et met en péril ses propres clients, est le terreau idéal pour la blockchain, si celle-ci permet de proposer les mêmes services centralisés à moindres coûts, voire en récompensant les hôteliers.

Des projets voient déjà le jour. Parmi ceux-ci, citons le protocole BTU qui propose un système de réservation normalisée par blockchain pour n’importe quelle application décentralisée ou site Web. Les réservations se font via la blockchain par un protocole open source, ce qui baisse considérablement les barrières à l’entrée. Un token (jeton cryptographique qui sert de « monnaie » au sein de système) est utilisé pour inciter les participants à se comporter rationnellement selon des intérêts économiques alignés.

Lire l’article : https://www.lecho.be/opinions/carte-blanche/reservations-d-hotels-en-ligne-vers-la-fin-des-plateformes-centralisees/9991975.html


Les oiseaux de passage - PW

Sociétaire de la coopérative SCIC Les oiseaux de passage et sociétaire gérant de la SCIC coopérative d'habitants Hôtel du Nord

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FRFrançais
en_GBEnglish (UK) fr_FRFrançais