L’association Minga et la coopérative Les oiseaux de passage sont heureux de partager le renouvellement de leurs coopérations !

Sociétaire fondateur de la SCIC Les oiseaux de passage (voir l’article à ce sujet), Minga est une organisation d’acteurs professionnels et citoyens engagés dans la production d’une économie de proximité et de qualité, au niveau local comme international. L’association réunit une cinquantaine de membres  qui, ensemble et chacun à travers leurs divers engagements, posent la question du travail, des solidarités et des droits à renforcer pour l’articuler aux questions sociales, écologiques et démocratiques de notre temps. Une question que partage pleinement Les oiseaux de passage, partout là où ils se posent.

Impliquée dans la promotion des communs, Minga, l’Organisation professionnelle des artisans semenciers européens et l’Alliance des cuisiniers de Slow Food ont décidé d’unir leurs forces pour promouvoir le métier d’artisan semencier et l’usage de semences de qualité, reproductibles, libres de droit et capables de s’adapter aux spécificités des sols, du climat, et aux diverses attentes qualitatitives des populations d’un territoire.

De lieux en lieux, ils mènent des campagnes de mobilisation pour encourager et promouvoir les initiatives de toutes celles et ceux qui souhaitent reproduire ce type de semences, cultiver, transformer, cuisiner, découvrir l’histoire et les qualités de ces variétés et c’est une aventure que la coopérative des Oiseaux de passage ne pouvait que saisir au vol.

Les prochaines campagnes se déploieront en Ile-de-France, en Bretagne et dans les Hauts de France mais peuvent s’imaginer partout là où des personnes souhaiteraient en porter une sur son territoire.

Elles sont l’occasion de faire connaître et de mettre en lien tous les maraichers, jardiniers, paysagistes, restaurants, épiceries, hôtels, librairies, artistes, établissements culturels… soucieux de mobiliser leurs savoirs et savoirs-faire pour assurer l’avenir des variétés de populations sur leur lieu de vie.

Minga aura son profil « réseau » sur la plateforme web Les oiseaux de passage et s’est engagée à promouvoir son projet et ses services auprès de ses membres et ses partenaires. Les membres de Minga pourront être à l’initiative de création de « communautés » ou rejoindre les communautés existantes comme « producteur ». Et l’association s’organisera pour soutenir la création et la promotion des parcours, des visites, des récits, des imaginaires qui seront déployés autour de la graine par les Oiseaux de passage.

Pour le lancement à venir des 30 premières communautés d’hospitalités sur la plateforme Les oiseaux de passage, l’objectif est qu’au moins deux d’entre elles soient pilotes sur la mise en récit de leur lieu de destination à partir du sujet des semences.

D’ici là, vous êtes vivement invités à voter jusqu’au 11 mai pour soutenir la réalisation des campagnes « Graines de pays d’avenir, ça se travaille avec les populations » sur la plateforme de l’appel à initiatives citoyennes du  Ministère de la Transition écologique et solidaire. Pour les Oiseaux de la région parisienne, n’hésitez pas non plus à vous saisir dès maintenent des packs et kits de Graines de Paris d’avenir concus à l’occasion de la première campagne menée sur la métropole, histoire qu’elle ne grandisse pas sans elles !

 

Graines d’un Paris d’Avenir from Graines del Païs on Vimeo.

Categories: Nos nouvelles

Les oiseaux de passage - PW

Sociétaire de la coopérative SCIC Les oiseaux de passage et sociétaire gérant de la SCIC coopérative d'habitants Hôtel du Nord

1 Comment

Point d’étape #04 : ouverture et mise en route – Blog des Oiseaux de passage · 8 juin 2018 at 17:07

[…] avec de nouveaux réseaux nationaux comme le réseau Minga sur l’essaimage des récits de graine, avec la plateforme Colosolidaire sur l’accès aux colonies de vacances pour tous, avec la […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FRFrançais
en_GBEnglish (UK) fr_FRFrançais