Nos nouvelles

LANCEMENT DE LA COOPERATIVE H2H

cropped-MINI-HdN-Fabriquedhistoires-12.jpg

Face au recul des droits de l’homme, de l’état de droits et de la démocratie, face au repli des Etats, à la fermeture des frontières et à la libéralisation du droit du travail, des acteurs économiques choisissent de coopérer pour réaffirmer et pour renforcer ces Droits, patrimoine commun de l’Europe[1]

À l’occasion de la fête du travail du 1er mai et des 80 ans des congés payés, ces acteurs ont choisi d’annoncer la création de la coopérative H2H humain à humains.

Issus du tourisme social, de l’open source, de la culture, de l’artisanat, du monde coopératif , H2H fédère plus de 200 acteurs économiques répartis sur une centaine de villes et villages en France pour créer et gérer un outil commun de promotion et de commercialisation d’offres d’hospitalité. Des offres de balades, de séjours, d’hébergements, de produits locaux conçus avec les habitants dans le respect des territoires et de leurs hôtes.

Des offres co-produites de voyages, d’accueil et de découverte des produits et des savoir-faire locaux, pour démontrer que la richesse se crée physiquement sur les territoires et grâce à ses acteurs.

H2H vise à faciliter la rencontre, la mise en lien, l’échange, la transmission, la découverte de l’autre et des territoires. Sa plate-forme numérique étant développée comme un outil de mise en lien au service de la finalité du projet : favoriser une plus juste répartition des richesses pour faire vivre les activités qui nourrissent les territoires et les Hommes.

Déclarée depuis le 20 avril 2016, lauréat du Prix de l’innovation du forum de l’UNAT, soutenu par des acteurs publics, privés et grâce à l’investissement en fonds propres des fondateurs, la coopérative H2H poursuit son travail de mise en commun et lance ses premiers workshops pour créer sa plateforme numérique, sa marque et son école des hôtes.

Poitiers, le 03/05/2016

Communiqué lancementH2H 03052016

[1]Le patrimoine commun de l’Europe recouvre tous les patrimoines culturels en Europe constituant dans leur ensemble une source partagée de mémoire, de compréhension, d’identité, de cohésion et de créativité et les idéaux, les principes et les valeurs, issus de l’expérience des progrès et des conflits passés, qui favorisent le développement d’une société de paix et de stabilité fondée sur le respect des droits de l’homme, de la démocratie et de l’Etat de droit. Article 3 – Patrimoine commun de l’Europe. Convention-cadre du Conseil de l’Europe sur la valeur du patrimoine culturel pour la société.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *