Comme c’était quelque peu prévisible, la mise en ligne de la plateforme a pris quelques mois de retard. Après des mois de travaux, des heures de réflexion et des dizaines de nœuds à démêler, nous sommes dans la dernière ligne droite avant la mise en ligne de notre plateforme !

Désormais notre planning est connu avec une saisie des contenus dès mi juin et une ouverture à une vingtaine de communautés cet été pour une première mise en ligne des offres à l’automne 2018. Les modules complémentaires seront intégrés au fur et à mesure jusqu’à la livraison finale fin 2018.

Dès la rentrée 2019, nous lancerons chaque trimestre une session d’accompagnement ouvertes à une quinzaine de communautés pour rejoindre Les oiseaux de passage : création de la communauté, mise en commun des contenus, mise en ligne des offres, mise en récit de la destination et diffusion.

Nous avons profité de ce temps de développement pour dénicher une cinquantaine de communautés aussi variées qu’étonnantes. Nous faisons aujourd’hui appel à vous pour rejoindre les premières en ligne pour cette année 2018. L’idée est de montrer notre diversité urbaine, rurale et maritime, avec des communautés portées par des acteurs du tourisme social, un Parc naturel régional, des gîtes ruraux, des collectifs d’artistes et d’habitants, des auberges de jeunesse, des accueils paysan, un hôtel d’insertion ou encore des cafés culturels et surtout, de rendre compte de la richesse de nos engagements autours des valeurs d’hospitalité, de coopération et d’humanité.

Profitez des accompagnements mis en place grâce aux soutiens des Régions Nouvelle-Aquitaine et PACA. Signalez votre intérêt pour faire partie des testeurs fin juin ou des premières sessions en 2019.

Cliquez sur ce lien

Deux partenariats en Région ont été mis en place pour accompagner le développement des communautés d’hospitalité : en Région Nouvelle Aquitaine avec le soutien du Conseil régional (accompagnement hors région éligible) et l’appui de Ekitour solidarité et en Région PACA avec le soutien du Conseil régional et le pilotage de la coopérative d’habitants Hôtel du Nord.

Début 2018, nous avons contractualisé avec de nouveaux réseaux nationaux comme le réseau Minga sur l’essaimage des récits de graine, avec la plateforme Colosolidaire sur l’accès aux colonies de vacances pour tous, avec la Fédération des Acteur.trice.s de Musiques et Danses Traditionnelles sur la valorisation des patrimoines sonores et avec la Fédération nationale Accueil Paysan pour le maintien d’une agriculture paysanne.

Au niveau Européen, le partage de notre projet de plateforme portent ses fruits et des communautés nous rejoignent d’Italie, Espagne, Portugal, Belgique, Algérie, Lituanie, Roumanie et Serbie. Plusieurs d’entre elles seront présentes sur la plateforme dès 2019.

En ce qui concerne les droits culturels, nous sommes toujours associés aux travaux de la Région Nouvelle Aquitaine et à ceux du Réseau de la Convention de Faro porté par le Conseil de l’Europe. Concernant le tourisme social, nous avons rejoint l’Union National des Acteurs du Tourisme social Nouvelle Aquitaine (UNAT) et le réseau des Acteurs du Tourisme Durable (ATD). Nous serons présents aux rencontres du réseau des villes économie solidaire (REVES) à Florence et de l’Organisation Internationale du Tourisme Social (OITS) à Lyon.

Nous sommes engagés dans la coopération avec les autres plateformes coopératives au sein de la Coop des communs et plus particulièrement avec avec celles dédiées au voyage comme Fairbooking, Fairtrip et FairBnB. Notre avançons sur une communication commune, un partage des coûts de développement et une interopérabilité entre nos plateformes.

Dans le cadre d’un partenariat avec le centre d’anthropologie culturel Canthel de l’Université Paris Descartes, la SCIC Les oiseaux de passage accueillera un thésard pour trois ans à partir d’octobre 2018 pour mener une recherche action au croisement des enjeux numériques, touristiques et des droits culturels.

Fin juin 2018, nous aurons notre assemblée générale annuelle avec l’ensemble des sociétaires actuels et en amont la rencontres des porteurs de titres participatifs. Nous allons proposer que la coopérative soit majoritairement détenue par celles et ceux qui proposent leur hospitalité en créant un collège majoritaire des communautés et réseaux. Un second collège rassemblera des diffuseurs de nos offres et enfin le dernier collège sera dédié à la recherche et développement.

 

Catégories : Nos nouvelles

Les oiseaux de passage - PW

Sociétaire de la coopérative SCIC Les oiseaux de passage et sociétaire gérant de la SCIC coopérative d'habitants Hôtel du Nord

2 commentaires

CLAVREUL · 18 juin 2018 à 14:20

Bonjour
J’ai eu connaissance de votre initiative via Coopaname où je suis en train de développer mon activité.
Quelle activité? (ou plutôt quelles activités)
Celle d’organiser des stages de découverte culturelle d’une ville ou d’une région, via un média de création, entre autres l’écriture.
C’est l’occasion de travailler avec des artistes locaux, et aussi de faire un pied de nez à la consommation, en proposant des créations collectives.
Vous trouverez toutes les infos sur mon site: https://echocreateur.wixsite.com/atelierecriture
Je démarre et suis en difficulté pour me faire connaitre et je ne suis pas encore certaine que mes stages vont pouvoir avoir lieu.
Auriez vous des idées pour m’aider??
Je vous remercie infiniment
Coopérativement
Hélène Clavreul

    Les oiseaux de passage - PW · 2 juillet 2018 à 11:41

    Bonjour Hélène,
    Votre initiative de stage d’écriture est très intéressante. De plus, vos premiers stages sont à Paris et Venise où existent déjà des communautés qui seront présentes sur notre plateforme coopérative de voyage. Une fois ces communautés en ligne avec leurs offres, contenus et récits, le mieux sera de les contacter directement et de voir avec nous comment votre initiative pourrait intéresser d’autres communautés. Je vous laisse un mail direct pour poursuivre cet échange : contact@lesoiseauxdepassage.coop
    A bientôt. Prosper

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *